Actualités Cuisine Recettes Sortie/Voyage

À la découverte du Parmigiano Reggiano au cœur de Parme

Si je devais te raconter cette nouvelle aventure de vive voix, je mettrais du son et te balancerais «Sara perché ti amo» 🇮🇹.

Si on m’avait dit, il y a quelques mois que j’irai découvrir la fabrication du Parmigiano Reggiano dans le berceau du Parmesan à Parme dans le cœur de l’Italie, je n’y aurais jamais cru.

2 jours de folie mêlants, gastronomie italienne, histoire de la ville de Parme, visite d’une fabrique de Parmigiano Reggiano et éclats de rire avec la belle Mimi Cuisine, Framboize in the kitchen et Poussine.

Un séjour dont je me souviendrai longtemps.

Et si je te racontais ?

Mardi, Réveil 4h30. Direction l’aéroport Orly. Après quelque péripéties de taxi, j’étais enfin dans l’avion direction Milano !!

Comment l’excitation était à son Max !

À notre arrivée, la chaleur caressait ma peau et le chapeau était de mise !

Première étape, déjeuner dans une jolie trattoria au cœur du marché de Parme. C’était incroyablement bon ! Entre charcuteries, beignets de pâte à pain fris, parmesan trempé dans du vinaigre balsamique, risotto aux asperges et toutes ces sortes de vins pétillants. (Lambrusco, Prosecco…)

Cette petite étape enchantée nous a plongé au cœur de la gastronomie italienne où le parmesan est présent quasiment partout. Tu ne trouveras aucun restaurant en Italie sans parmesan. C’est la base.

Nous avons continué la journée par une jolie visite de Parme avec l’explication de son histoire et la visite de sa jolie cathédrale possédant le premier trompe-l’œil au monde.

Ces jolies petites rues pavées et ses maisons colorées font tout le charme de cette jolie petite ville. J’ai vraiment été charmé par sa beauté et son ambiance. Et cet accent !!! Qu’est ce que je l’aime ! Écouter un italien parler, c’est comme écouter une chanson sans le tempo.

Ces petites boutiques et les épiceries fines plus folles les unes que les autres. Que l’on soit claire … J’ai ramené toute l’Italie dans ma valise !! 😂 Jambon de parme, Parmigiano Reggiano, Panettone, pâtes, lambrusco, vinaigre balsamique, Salame… Voilà l’origine de mes derniers kilos. 🤣

Nous avons séjourné au grand hôtel de Parme. Un bel hôtel où le petit déjeuner est à tomber. ❤️

Le soir, nous avons dîné dans un restaurant étoilé où je ne retiendrai que ce plat magique. Pâtes aux truffes et œuf mollet. Une explosion de saveurs en bouche.

Après un petit Spritz, une douce nuit et un petit déjeuner de compet, c’était le grand moment !!

Nous allions, enfin découvrir les mystères de la fabrication du Parmigiano Reggiano.

Une entreprise familiale nous a ouvert les portes de sa fabrique pour notre plus grand plaisir. Équipées de Charlotte, combi et masque, nous étions prêtes à découvrir tout le processus détaillé de la fabrication  du Parmigiano Reggiano jusqu’à sa dégustation.

Si on commençait tout d’abord par un peu d’histoire !

Le Parmegiano Reggiano a commencé à être produit en 1200 dans les monastères bénédictins de la région située entre la rivière Po et les montagnes d’Apennin.

L’homme est l’un des facteurs principal de sa réussite !

Il est fabriqué dans plusieurs fabriques au travers de toute l’Italie.

Celle de Parme tourne 7 jours sur 7 ! Le Parmigiano Reggiano est un fromage à pâte pressée cuite à croûte naturelle qui est un produit AOP, depuis 1994.

Il est fabriqué à partir de lait de quatre espèces de vaches (modenese, bruna italiana, variante locale de la braunvieh suisse, frisona, variante locale de la holstein, et reggiana.) Elles ont une alimentation naturelle et certains aliments sont interdits comme par exemple les ensilages et les aliments d’origine animal.

Comment est il fabriqué ?

La première étape c’est la traite des vaches et l’importation du lait à la fabrique.

Pour fabriquer une meule de Parmesan, il faut 550 litres de lait.

On commence par mélanger du lait frais du jour et de lait partiellement écrémé de la veille dans un chaudron de cuivre qui est ensuite mis à chauffer. Du lactosérum naturel y est ajouté ensuite. (Ferments lactiques naturels issus du processus de fabrication de fromage de la veille.)

Le lait est ensuite caillé avec de la présure. (Enzyme naturel)

Il est réduit en petits grumeaux à l’aide d’une énorme fouet ballon. (Spino)

Une fois tous les ajouts effectués, l’ensemble est cuit et il est minutieusement surveillé. Quand la chauffe touche à sa fin, les grumeaux coulent au fond du chaudron et forme ainsi une masse compacte qui sera divisée en deux.

Chacune des deux parties est placées dans un moule spécial appelé « fascera » où elles reposeront pendant 2 à 3 jours.

Le fromage est ensuite plongé dans la saumure pendant 21 jours et le fromage partira ensuite à l’affinage.

Le Parmigiano Reggiano est généralement affinée 12 mois, 24 mois, 36 mois ou 48 mois.

La traçabilité est garantie par plusieurs marques appliquées sur chaque meule. (Numéro d’identification de la fromagerie, mois et année de production)

A l’étape minimal de maturation (12 mois), chaque meule est inspectée par un expert qui évolue son aspect, sa structure et ses caractéristiques.

Plus la meule vieillira, plus sa saveur, sa texture et sa digestibilité sera meilleurs. (Selon les goûts.)

Après avoir dégusté tous les affinages, j’ai vraiment eu une préférence avec le 24 mois d’affinage. Ni trop jeune, ni trop vieux et plongé dans du vinaigre balsamique… Un vrai délice !

Une meule de parmesan pèse environ 45 kilos.

Cette visite était vraiment intéressante et complètement incroyable !! Découvrir la fabrication du Parmegiano Reggiano au plein cœur de L’Italie c’était un joli rêve éveillé.

Une fois la visite terminée, nous avons déjeuner au cœur d’une jolie trattoria. J’y ai mangé mon repas préféré de ce joli blog trip.

La journée s’est poursuivie par une jolie balade dans les jolies ruelles de Parme et nous avons fini par un bel atelier dans le restaurant Les Caves restaurant de Maria Aneda (la gagnante de Top chef Italie.)

Un joli moment de partage autour de la gastronomie italienne. Nous avons appris à faire des pâtes au parmesan dans un bouillon de volaille, des sablés au parmesan… Tout notre repas était tourné autour du Parmegiano Reggiano.

Notre séjour à touché à sa fin après une douce nuit à l’italienne. Il était temps de rentrer pour retrouver les amours de ma vie.

Cette parenthèse italienne m’a fait un bien fou. J’ai appris, j’ai partagé, j’ai ri, j’ai été émerveillé et surtout bien mangé ! 🤭😂🤭

L’Italie, j’y reviendrai ! Et je ne verrai plus le Parmigiano Reggiano du même œil !

J’espère que ce joli reportage vous a plu. ❤️

On se retrouver bientôt pour un autre reportage à la découverte des Huîtres Charente Maritime à bord d’un chaland.

Marine

Publicités

2 comments on “À la découverte du Parmigiano Reggiano au cœur de Parme

  1. mamanvanesssablog974

    Merci de nous faire voyager à travers cet article .
    Bisous
    BlogMaman974💗

    J'aime

  2. mamanvanesssablog974

    Superbe article merci pour le voyage .
    Bisous
    BlogMaman974💗

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :