Actualités Billet Humeur

Les tabous de la maternité

Ce matin, j’étais chez mon esthéticienne, maman tout comme moi et on a pas mal parlé maternité, grossesse… Avant, pendant , après … On s’est rendue compte qu’on aurait aimé savoir quelques infos importantes, un peu tabous même pour le corps médical avant d’être maman… J’aurai aimé que l’on me préserve moins et que l’on m’annonce la vraie couleur de ma future vie.

Alors, je vais être totalement transparente et vous écrire cet article avec mon ressenti profond. Alors si tu ne souhaites pas continuer à lire cette article pour ne pas connaître ces tabous, pour te préserver, qui pour certains sont un peu crados, libre à toi. ❤️

Devenir maman, ça ne s’apprend pas, on le devient avec le temps… Je suis devenue maman à 23 ans, j’étais jeune mais j’étais prête à tout entendre et à tout savoir sur ce qui allait m’attendre.

Pendant la grossesse, j’ai trouvé beaucoup de réponses à mes questions sur internet, par ma gynécologue … Mais on ne m’avait jamais parlé de l’après accouchement… Les suites de couches…

Tu sais cet événement qui survient juste après la naissance de ton enfant et qui dure à peu près un mois. Je ne vais pas faire dans le glamour, mais oui après l’accouchement pour certaines c’est plus fort que d’autres, on perd beaucoup de sang et ce toute la journée, on porte de jolies couches de mamie. Mais ça encore je m’y attendais quelque peu… Ce sont les caillots de sang que l’on ne nous dit pas ! Oui, après chacune de mes grossesses, je perdais d’énormes caillots de sang de la moitié d’une main. (Ça ne me faisait pas mal du tout hein.) Je vous avais dit glamour. Je sais cela m’appartient, c’est intime mais je souhaite que certaines mamans se reconnaissent et se disent ouf, se rassurent… C’est en brisant les tabous que les choses avancent non ?

Imagine bien que j’ai paniqué, j’ai donc appelé les urgences de la maternité qui m’a à moitié rit au nez… En me disant bah c’est normal ! Euh … On ne m’en avait jamais parlé !!! Elle m’a expliqué que c’était du sang coagulé suite à l’élargissement de mon vagin. Oui je le sais… Ce n’est pas formidable à lire, que tout ne ce dit pas … Mais j’en envie de dire qu’il faut que cela se sache !! J’aurai eu beaucoup moins peur si on m’en avait parlé en amont comme quelque chose de normal qui arrive à quasiment toutes les femmes…

J’ai aussi vécu pour mon fils, ce que l’on appelle une dépression post partum… C’est quelque chose dont on ne parle pas… Quelque chose qui ne se dit pas et que j’ai appris quelques mois ce que c’était, après que cela soit passé.

La dépression post partum, c’est dure, ça fait peur, si on ne connaît pas ses symptômes… J’ai accouché de mon fils à 23 ans, et je crois qu’en réalité je n’étais pas prête à être maman si jeune alors que j’en avais vraiment envie… Quand mon fils est né, j’étais heureuse, mais j’avais très peur, j’étais aussi triste sans pouvoir l’expliquer et je culpabilisais tellement… Les semaines ont passé et j’ai continué à être comme ça, j’avais des pensées où je me voyais faire du mal à mon bébé malgré moi. J’avais peur de lui faire son bain, peur de m’en occuper… J’avais peur d’en parler. Peur que l’on me juge… Peur que l’on me retire mon fils… Même papa n’était pas au courant… Et puis un jour, j’en ai parlé à ma mère… Qui m’a dit que j’étais normale et que j’étais une bonne maman… Puis, j’en ai parlé à mon mari et avec le temps s’est passé…

La dépression post partum peut être grave si elle n’est pas suivie. Il ne faut pas avoir peur d’en parler et de se faire aider … Pour ma deuxième, j’avais très peur que cela recommence et puis non… C’était magique.

Et si on parlait de l’après à la maison … Ahhhh la maison, avoir un bébé, s’occuper de la maison… Je te rassure !! Les photos parfaites que l’on voit sur les réseaux… Ne vous y fiez pas ! Oui après la naissance d’un enfant, la maison a le droit d’être l’apocalypse, que les journées sont complètement déstructurées, que l’on vit en pyjama et que parfois la douche passe à la trappe !!! Ouiii je l’ai vécu et je ne culpabilise plus car oui… Il m’est arrivé de m’en vouloir que rien ne soit parfait ! Je te rassure !! C’est normal et ce n’est pas grave du tout !

Même aujourd’hui, il m’arrive d’avoir la baraque en vrac… Et puis quoi ? 😂

Et puis tu sais, des fois… On a le droit d’en avoir marre ! De saturer ! D’avoir envie de prendre le premier avion et se barrer pour quelques jours ! Nous sommes humaines ! Essayer de ne pas culpabiliser c’est important !!

J’ai appris avec le temps à relativiser, à faire du mieux que je pouvais sans chercher la perfection…

Si j’avais pu me parler avant de tomber enceinte je m’aurais dit à moi même que la maternité, c’est quelque chose de magique, d’incroyable. Qu’il faut la vivre au moins une fois dans sa vie ! Que oui, il y a des trucs moins fun et que c’est le jeu. Qu’avec un bon suivi et une bonne connaissance des suites, tout roulerait comme sur des roulettes… Que oui j’aurais le droit de pleurer de fatigue, que j’aurais le droit de clamer haut et fort que j’aime mes enfants, que bordel la vie c’est ultra cool, que oui des fois je flancherais et que si j’en ai le besoin il faudrait que je parle à quelqu’un !

Je pense qu’il y a du travail à faire sur certains tabous qui entourent encore la maternité et que déculpabiliser les mamans, c’est un travail à faire très important … ❤️

Et puis tu sais quoi ?? Je commencerai un million de fois tout ça … Car devenir maman … C’est incroyable… ❤️

Et toi ? Tu as des tabous que tu aurais aimé savoir ?

Marine

Publicités

29 comments on “Les tabous de la maternité

  1. J’aurai aimé qu’on me parle de la dépression post-partum .. Pour moi elle a duré plus d’un an, plusieurs semaines avant que je craque auprès de mon entourage et plusieurs mois avant que j’aille voir un psychologue pour me faire aider .. Car j’avais honte, honte de pleurer, de douter, de culpabiliser, d’être dans cet état là. Mon couple a été mis à rude épreuve et aujourd’hui je ne veux pas de 2ème enfant de peur de ressentir de nouveau cette sensation et de ne pas réussir à y faire face. Je trouve que l’on nous parle pas assez de cette dépression qui peut être très difficile à supporter ..

    J'aime

  2. Côté tabou il y a aussi le RDC (retour de couche)
    Pour le 1er entre les pertes de sang post naissance (pendant 3 semaines) et le RDC qui a débarqué pile 1 mois après la naissance de BB1. Déjà niveau timing je ne m’y attendait pas et c’était les chutes du Niagara. Le 1er jour j’ai cru faire 1 hémorragie
    Pour BB3 juste avant le RDC (1 mois là aussi après la naissance) mes seins étaient pleins de grossesseurs/ ganglions. Bonjour le flip et appel direct à la mater qui m’a rassuré et dit indiqué d’aller demander à ma SF une prescription pour de l’homéopathie… 2 jours + tard mon RDC était là

    Pas glamour c’est vrai mais savoir ce qui se passe après peu rassurer les jeunes mamans qu’elle ait 1 ou plusieurs enfants déjà

    J'aime

  3. Le ventre pudding post accouchement! Je croyais peut être naïvement que mon ventre reprendrait sa forme initiale aussitot bébé sorti et bien jai découvert que non!
    Les contractions post accouchement. Pas tant pour le premier mais pour bebe2 et pire pour bébé 3, ces contractions uterines qui te font croire que tu accouche 1 deuxième fois en quelques jours!
    Les montées de lait qui te font les tee shirt auréolés sur les photos!
    J en oublie sûrement en fait parce que j aime ça et j y retourne à chaque fois 😀

    J'aime

  4. Le coup des caillots de sang j’ai conni et moi aussi j’ai paniqué sauf que j’étais encore à la maternité donc j’ai appelé les infirmières et je leur ai dit. Elles m’ont dit que c’était normal mais j’avais peur de pas m’être fait comprendre alors j’ai dit « mais on dirait du foie de veau c’est normal, sur? »…. elles m’ont rassurée et cette histoire me fait doucement sourire maintenant.
    Pour moi idem petite dépression pour mon 1er mais pas pour le 2eme… c’était très dur mais ça finit par passer 😁. Courage à toutes c’est une formidable aventure même si pas tous les jours tout rose

    J'aime

  5. stéphanie

    coucou en ce qui concerne les caillots je n’ai pas paniqué car on m’avait prévenu (sympa ) jai trois enfants et jai fait une depression post partum pour le 1er et ma derniere par contre je ne my attendais pas tout pour mon premier. cetait vraiment déroutant car ce bébé on l’a tellement voulu tellement revé que tout d’un coup on pleure pour tout et nimporte quoi heureusement pour moi c’est passé vite. mais oui cela j’aurai voulu qu’on m’en informe

    J'aime

  6. Bérengère

    Je suis d accord avec tous les commentaires précédents et ton très bel article.
    N oublions pas les douleurs d épisio pour celles qui ont eu cela, et la difficulté parfois à reprendre une vie sexuelle derrière…

    J'aime

    • Stéphanie

      Ah ça c’est certain ! Merci pour ton article réconfortant car moi En plus de la dépression, la cicatrisation de l’episio et le retour à la normal d’une ne vie sexuelle à été particulièrement compliqué dans mon cas. Je ne m’attendais pas à ça et j’ai été difficilement suivie pour ça. Sous prétexte que ça prends du temps.
      Plus d’un an pour être prise au sérieux et de gros soucis de couple se sont enchaînés.
      Ca fait hyper mal au cœur quand tu te dis que tu viens de mettre au monde un petit être avec un peu de nous deux en lui pour finir par se séparer…
      Heureusement mon chéri est resté fort, j’ai été voir un psy et ça va beaucoup mieux.
      Mais gare à une seconde grossesse…. Je devrais être suivis psychologiquement du début jusqu’à l’après… Du coup je ne pense pas avoir le courage de faire un 2eme…

      J'aime

  7. Hello

    Merci et bravo pour ton article !
    Moi je trouve que l’après bébé ce qui est difficile c’est de s’accepter comme on est…on n’a plus bébé dans le ventre mais encore les formes…dur dur
    D’ailleurs dur de ce manque de ne plus l’avoir en nous que pour nous et bien protégé !
    Puis aussi, (moins glamour), la constipation…qui a duré 1 semaine après l’accouchement…et un petit tour aux urgences car…fissure anale ! Un vrai calvaire !
    Dur de retrouver un nouveau rythme à 3…ou 4…ou plus ! Il faut accepter que cela prend du temps à ce que tout le monde trouve sa place !

    Mais quelle belle aventure !

    En essai bébé 2 depuis 9 mois…j’ai hâte ! (Bon pas pour tout ça mais pour tout le reste : la grossesse, l’accouchement – je le revivais tous les soirs, émue, pendant plusieurs mois, la sentir -ma drogue, la voir chaque jour s’émerveiller, découvrir, apprendre, rire…Quel bonheur !)

    J'aime

  8. Pareil j ai eu le droit aux caillots de sang pour mes 2 enfants… et pour manfille.j ai eu de grosses pertes de sang apres 15j… j ai eu peur j ai rempli une.grosse serviette hygiénique en 2s j avais une de mes soeurs en Skype qui a surveillé bébé qui dormait dans.le.doomoo au cas où il m arrive quelques chose de pire et au besoin appelé le papa… J ai quand.même appelé la maternité et une visite à faire si cela c était reproduit… heureusement ça c est arrêté mais c était biensur l heure d aller chercher le.grand a l école lol… hummm trop bien la maternité

    J'aime

  9. Pour mon deuxième garçon j’ai eu épisio forceps hématome et déplacement de bassin bref la total !!! et je n’ai pas réussit à m’asseoir correctement pendant 3 semaines ! pas évident surtout pour un deuxième accouchement. Mais malgré tout ca, les pertes de sang, les seins gonflés, le ventre en mode chamallow, le manque de sommeil, les coups de doutes et de blues : c’est un moment MERVEILLEUX que de découvrir ce petit être tant attendu . Et honnêtement un troisième me tenterai bien. Donc tout ca on oublie vite.

    J'aime

  10. Les risques, les gros problèmes qui peuvent arriver…
    L’importance des échos sans les enfants de la famille car c’est un examen médical…
    J’ai perdu mon enfant à 7 mois de grossesse à cause d’un hématome au placenta.
    J’ai demandé pourquoi on nous parle pas de ça pendant la grossesse…
    On m’a répondu qu’il ne faut pas affoler les femmes enceintes déjà très émotives..
    Mais quand ça arrive le ciel nous tombe sur la tête…

    J'aime

  11. Voilà tout l’intérêt des cours de préparation à la naissance!!!
    la plupart de ces sujets sont abordés par les sages femmes qui les dispensent…

    J'aime

      • Tout à fait d’accord.. je les ai fait pour ma fille avant et pour ce bb et on ne m’avait absolument pas parler de tout ça.. et du fait que le 3eme trimestre est à risques pour nombre de femmes….

        J'aime

    • Alors je ne suis pas du tout d’accord. J’habite Paris et pour mon premier bb on m’a conseillé une super sage femme soit disant. La nana horrible. Être enceinte ça animait le dos c’était limite une maladie, l’accouchement serait long très douloureux et horrible,on aurait je ne sais combien de fausse alerte avec déplacement à la maternité, quand j’ai dit que j’étais pas d’accord que je savais que je sentirai quand ce serait le bon moment elle m’à rit au nez « vous êtes trop innocente l’accouchement c’est la boucherie » Merci vraiment et le must: monsieur ne vous touchera plus pendant 2 ans le temps que votre corps se remette et que bébé fasse ses nuits. Pour entendre des trucs pareils. Je suis navrée mais toutes les sage femmes ne sont pas exceptionnelles! J’en ai trouvé deux autres depuis de vrais merveilles de douceur heureusement

      J'aime

  12. Magalie Smith

    Bonjour,
    J’ai travaillé deux ans en maternité, mais j’ai pas été préparée à la douleur pendant le travail, des vomissements, diarrhées. J’ai une polyarthrite rhumatoïde et une raideur articulaire des membres inférieurs si je ne bouge pas. Du coup impossible de me lever une fois accouché. J’ai beaucoup de blocage pour avoir un deuxième enfant.

    J'aime

  13. Les hemorroides on en parle ? 😂 Glamour toujours

    J'aime

  14. Alors moi je me reconnais dans l’histoire du caillot de sang ! Ma fille a été toute suite en pédiatrie et quand moi j’ai pu aller la voir j’étais en fauteuil roulant et là d’un coup j’ai senti coulé sur moi (je pensais que je me faisait pipi dessus…) mais en faite, non je saigné, il y avait du sang partout..
    Ça me faisait peur, je paniqué… les infirmières de la pédiatrie on appelé les sages femmes de la maternité pour les prévenir que je saigner et que je revenais dans ma chambre. Quand je suis arrivée dans ma chambre et que la sage femme ma fait me lever au toilettes , un énorme caillot est tombé ! J’ai vraiment eu peur…. mais elle a su me rassurée !

    J'aime

  15. Moi aussi pour mon fils il y a 7ans j’avais 23 ans quand il est né .j’ai fait le baby blues je pleurer tout les soirs et aussi dans la journée et je poser beaucoup de questions.j’avais peur d’être comme ma mère biologique mais non on m’a dit que j’étais une bonne mère et pour ma fille il y a bientôt 5 ans je n’ai rien eu tout allez bien jusqu’au jour où ma vie a basculer le 5Avril 2014. Bonne soirée et vous êtes magnifique.

    J'aime

  16. Inconnu du 27

    Bonjour,
    Moi j’ai fais les cours a l’accouchement et en aucun cas on m’a parlé de tous sa..de tous se dont vous avez parlé, y compris les rapports sexuels avec le conjoint le fameux APRÈS..et aussi le APRÈS quand tu fais le deuxième enfants et que le premier t’en fais baver..tout sa ce gére bien-sûr avec le temps mais c’est dure, car tu sais pas quoi faire, comment te faire comprendre et écouter et respecter de ton enfant qui lui comprends pas qu’il y est petit frère ou petite sœur en plus de lui.. mais avec le temps c’est ci mignon de les voir tout les deux jouer et rigolé ensemble..
    « Rien est impossible », mais c’est vrai que c’est important de le savoir.. bisous les filles et merci car c’est vrai que sa fait du bien de savoir que l’on est pas seule 😋😉

    J'aime

  17. Inconnu du 27

    Bonjour,
    Moi j’ai fais les cours a l’accouchement et en aucun cas on m’a parlé de tous sa..de tous se dont vous avez parlé, y compris les rapports sexuels avec le conjoint le fameux APRÈS..et aussi le APRÈS quand tu fais le deuxième enfants et que le premier t’en fais baver..tout sa ce gére bien-sûr avec le temps mais c’est dure, car tu sais pas quoi faire, comment te faire comprendre et écouter et respecter de ton enfant qui lui comprends pas qu’il y est petit frère ou petite sœur en plus de lui.. mais avec le temps c’est ci mignon de les voir tout les deux jouer et rigolé ensemble..
    « Rien est impossible », mais c’est vrai que c’est important de le savoir.. bisous les filles et merci car c’est vrai que sa fait du bien de savoir que l’on est pas seule 😋😉

    J'aime

  18. Les filles.. Il y a des livres sur le sujet. Il faut se renseigner avant..
    Et la rôle de mari dans toute cette histoire?..
    La réponse à ta question
    ‘pourquoi c’est un tabou?’ Tu as dans les commentaires de tes copines..
    Si on parlés ouvertement de toutes les détails ‘moins glamour’ beaucoup des femmes pouvais être découragé de se lancer dans cette aventure maternelle.

    J'aime

    • Effectivement, tout ça on en parle un peu… mais à ce point je ne me l’imaginais pas…
      Je pensais pouvoir à nouveau gambader après l’accouchement, mais non. Merci hémorroïdes, soucis gynéco et uro !
      Sans parler des courbatures et tensions musculaires qui elles ont duré bien 7 mois (et là ce n’est pas ironique ; merci l’ostéo 😊), avec une impression d’avoir pris plusieurs années d’un coup !
      Après l’accouchement, pareil, j’étais envahie d’angoisses. Tu pleures et en plus tu culpabilises, par ce qu’on te le dit, « il est calme ton bébé ». Alors pourquoi tu ressens ça toi ?!!!
      Et les seins, j’aurais aimé qu’on me parle de cette métamorphose : j’ai perdu 1 bonnet ! moi qui n’en avait déjà pas bcp…
      Tout comme les impressions de ne pas y arriver, de ne pas trouver le rythme, l’organisation, et là aussi tu culpabilises – surtout dans une société ou on met en avant le fait de rester femme avec une vie professionnelle, qui se prendre du temps pour soi, tout en étant mère, qui allaite et qui prend le temps de faire de l’éducation positivo-manssouri…

      Donc oui il y en a des changements, et il faut plusieurs mois pour s’en remettre… ou s’adapter.

      Et je pense qu’effectivement, il faudrait davantage en parler.

      Donc merci pour l’article 😊 .

      J'aime

  19. Bonjour j aurai aimée qu’ on me parle des risques qu on peux avoir pendant les grossesses……j ai fait une preeclampsie avec hematomes qui m a conduite à une césarienne d urgence
    Et pour ma 2eme grossesse……une cata avec risque trisomie puis risque cardiaque puis j ai fait une jaunisse (merci internet pour détecter les symptômes qui nous on sauver….)et ca personne vous dit qu une grossesse ça peut tourner mal et mal se passer!!(moi ça a fini très bien les 2 fois heureusement )
    Et que après ben faut se donner corp et âme à ce petit être cheri😉 et s’oublier un peu beaucoup du coup 😏

    J'aime

  20. Je savais qu’il y aurait des saignements après l’accouchement! Mais ce qu’il y a écrit dans les livres n’est rien comparé à ceci que l’on vit! J’ai eu les saignements qui ont duré 3 mois( en abondance les 2 1ères semaines et ensuite saignements comme des règles en continu!) J’ai connu aussi les douleurs intenses d’une épisiotomie (car c’était infecté et les sages femmes et gynécologues ne voyaient pas ça jusqu’a Ce que je fasse de la fièvre à tel point que je narrivais plus à tenir mon bébé tellement que je tremblais) et de belles hémorroïdes!
    J’ai connu une légère incontinence des 2 côtés!
    A l’heure actuelle, mon garçon a 2 ans et demi et je ne peux pas courir! J’essaie de renforcer tous les jours abdo profond et périnée à cause d’une cystocele!! Mais dès que je réessaie de courir, le lendemain j’ai la vessie qui me fait mal et j’urine souvent!!!
    J’envisage tout de même un 2 eme enfant!
    J’ai mal vécu mon épisiotomie car à chaque fois que je disais que j’avais eu une épisiotomie, on me disait que je n’avais pas assez pousser alors que ce n’était pas le cas! Le petit était coincé par le cordon ombilical!

    J'aime

  21. Ah oui tout le « apres » … douleur de l’épisiotomie, hémorroïdes, saignements, ne pas pouvoir s’assoir, les douleurs dans le bassin…
    et puis le avant aussi, le risque de fausse couche dont on n’en parle pas.. et qui est pourtant si fréquent. Mais ça, on ne le sait que quand ça nous arrive … ça serait pourtant tellement bien d’y être préparer !

    J'aime

  22. Just-yn’

    J’étais contente que la nièce de mon copain me parle des morceaux que l’on perdez avant que j’accouche car je pense que j’aurais paniqué comme toi. Quand on parle de la grossesse je parle surtout de ça car j’étais contente d’être prévenu avant.

    Tout ce que tu dis est vrai on n’est pas assez préparé aux suites d’accouchement! Avoir un bébé c’est du bonheur mais pas que ! Moi c’est surtout le peu de sommeil qui m’a fait le plus de mal, je ne pensais pas que c’était si dur.

    J'aime

  23. Ferreira da silva audrey

    Moi j’aurai aimer etre plus informer pendant ma grossesse de désagrément comme un super déséquilibre de la flore vaginal qui ma donner une mycose qui a durer 9mois
    Les hemoroide aussi j’aurai aimer savoir mais vraiment ce qui ma le plus manquer c’est le manque d’info sur la césarienne elle c’est tellement mal passer pour moi que j’ai eu du mal a créé un lien avec mon fils.
    Cesa en urgence mal anesthésier plus ventouse pour mon fils resultat j’ai mit 1mois avant de me tenir droite les premier bain c’était pour papa car insoutenable pour moi premier bibi j’était pas avec lui 15 jour avant de pourvoir me tenir debout avec mon doudou dans les bras
    Sinon coter perso les première douche sa va t’es assise sir une chaise a l’hôpital mais chez moi c’était une baignoire douche ben plus compliqué et ce relever de son lit pareil a l’hôpital tu t’aide des barres du lit mais chee toi tu na pas ce privilège enfin bref ce moment tant attendu qui devait etre magique a était complètement gacher d’une par des complications mais surtout de deux a cause d’un manque dinformation et sa je crois que je n’arriverais jamais a le digérer

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :